Études vidéographiques pour instruments à cordes

L’Œil de Poisson est heureux de recevoir, dans la grande galerie, l’installation Études vidéographiques pour instruments à cordes initiée à l’occasion d’une collaboration avec le Quatuor Bozzini et le compositeur Taylor Brook pour un concert intitulé Musique de chambre (noire) présenté à la Cinémathèque québécoise lors du festival Akousma 12.

 

Dans cette installation se croisent textile, musique et vidéo. Découpé par la lumière, l’instrumentiste exécute une improvisation ou joue une note avec des techniques variées. Les gestes musicaux sont échantillonnés puis démultipliés de manière à construire des motifs complexes. Ces trames vidéographiques génèrent également des timbres et des textures sonores inusités.

 

Le travail vidéographique de Nathalie Bujold est fortement marqué par des principes de tissage (motifs) et par la musique. Le montage, dans cette œuvre, se développe par la convergence de ces deux aspects. Le mot tissage regroupe l’ensemble des ouvrages de dames, particulièrement les constructions textiles. Métaphoriquement, il s’agit de l’entrelacement d’idées, de liens, de savoir-faire. La cueillette d’échantillons, de gestes et de fragments musicaux sont classés et vont construire, à force de liens, de nœuds, de boucles, de croisements, le tissu vidéographique, les motifs sonores et la trame du récit.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *