Le Centre Regart

Mandat :

 

Présentée en galerie, la programmation de Regart met en lumière des productions qui relèvent de l’hybridation. En outre, le centre soutient l’expérimentation et la recherche par des projets spéciaux qui amènent les artistes à recontextualiser leur pratique. Par ces évènements hors murs, infiltrations dans l’espace public, collaborations singulières et publications, Regart ouvre des espaces de réflexion variés permettant aux artistes d’élargir leur champ d’intervention artistique. En ce sens, le centre devient à la fois un lieu de diffusion et une zone d’expérimentation repensée par les artistes et l’équipe de Regart pour chaque événement présenté.

 

Le centre Regart à un mandat qui correspond à la découverte des mélanges de discipline dans le monde de l’art. Mon projet répond à ces critères puisqu’il mélange pas moins de 3 disciplines: son, vidéo, installation. Ce centre aide également au développement personnel de l’artiste. 

L’Oeil de poisson

Mandat :

L’action de l’Œil de Poisson vise autant la diffusion que la production de l’art actuel. Le centre privilégie un art de recherche et d’exploration qui encourage le décloisonnement des pratiques artistiques et stimule des transferts ou des rencontres entre disciplines. Il s’agit de rendre compte des pratiques et des problématiques qui forment l’enjeu de l’art actuel et qui en redéfinissent sans cesse la facture comme la nature, plutôt que de s’appuyer sur une définition qui lui serait immanente. Le mandat de l’Œil de Poisson consiste donc à concrétiser ses objectifs à travers la réalisation et la production de différents projets d’expositions, d’échanges, d’événements, de conférences, de publications, d’ateliers et de spectacles.

Ainsi, l’Œil de Poisson s’intéresse particulièrement aux pratiques multimédia, interdisciplinaires ou multidisciplinaires. Ces pratiques sont significatives en ce qu’elles ouvrent à une réflexion et un questionnement sur les paramètres des champs artistiques et esthétiques, les modes de perception des œuvres et les rapports de l’art au social.

 

Un autre facteur prioritaire du mandat de l’Œil de Poisson reste son engagement ainsi que la qualité de ses interventions au sein de ses communautés culturelles immédiates et plus éloignées. Celles-ci se veulent diversifiées et cherchent à répondre par de multiples avenues à l’actualité artistique.

 

•             Élaboration de projets de conservation et d’échanges ;

•             Production et présentation de spectacles et activités multidisciplinaires ;

•             Publication de catalogues ;

•             Collaboration à des productions artistiques par le biais de l’atelier de production ;

•             Réalisation de contrats pour des artistes, scénographes et organismes culturels ;

•             Développement d’un programme « artiste en atelier » qui met à la disposition du créateur les équipements et services pour une période de un à deux mois, tout en lui réservant une place dans la programmation ;

L’art ne se définit pas à travers une théorie qui lui serait antérieure mais définit du même coup sa théorie et son objet. Plus que jamais, l’art à travers sa pratique génère sa propre théorisation qui repose continuellement dans les conditions historiques de son existence.

 

L’oeil de poisson est un centre d’art qui pousse les artistes à se sortir de leur zones de confort. La multidisciplinarité est donc un aspect important dans leur travail. En tant qu’artiste, mes projets restes dans les mêmes thèmes et aspect. Ce serait donc une excellente opportunité pour mon projet d’être exposé dans un tel centre au lieu qu’il ne reste qu’à l’échelle scolaire. 

Langage Plus

Mandat :

Fondé en 1979, Langage Plus est un lieu de diffusion en art actuel, ses activités se caractérisent par des expositions, des résidences d’artistes, des performances, des publications, des activités éducatives et des événements thématiques. Premier centre d’artistes dans la région, il entre sur la scène canadienne comme premier centre alternatif francophone en dehors des grands centres urbains; en 1983 il devient membre de l’ANNPAC/RACA.

 

L’organisme à but non lucratif établit dès le départ son mandat sur la multidisciplinarité et démontre depuis 30 ans qu’il est possible de présenter, en région excentrée, un art actuel comportant de multiples disciplines et d’y développer divers publics. Stimulé par des recherches et des préoccupations artistiques qui mettent en question l’art et ses paradigmes actuels, Langage Plus crée au fil des années plusieurs projets où l’art s’actualise dans des espaces d’intervention diversifiés et renouvelés.

 

Langage Plus à le mandat de diffuser de l’art multidisciplinaire. Depuis 30 ans ce centre réussi à atteindre ce but. Mon projet mélange des disciplines et correspond au valeurs du centre. Mon projet contient du sonore, de la vidéo, ainsi que de l’installation d’objet urbain. 

 

Centre Bang

Mandat :

LE DÉVELOPPEMENT ET LA DIFFUSION DE L’ART ACTUEL

 

•            Expositions d’artistes professionnels locaux, nationaux et

internationaux

•            Résidences de recherche et de création

•            Librairie spécialisée Point de suspension

•            Circulation d’exposition

•            Production d’Art Nomade – Rencontre internationale d’art

performance de Saguenay

•            Production de la biennale d’art actuel Trafic’ART

 

LA RÉFLEXION CRITIQUE

 

•            Résidences d’auteurs

•            Textes d’auteurs

•            Conférences

•            Publications papiers et numériques

•            Rencontres interdisciplinaires

 

LE RÉSEAUTAGE

 

•            Partenariats et coproduction avec d’autres intervenants culturels

•            Maillages art / affaires

•            Missions de prospection

LES SERVICES À LA COMMUNAUTÉ ARTISTIQUE

 

•            Promotion des artistes membres

•            Formation professionnelle

•            Programme de mentorat

•            Centre de documentation

•            Parc d’équipements

•            Expertise-conseil

 

Le centre Bang est le centre de diffusion par excellence pour mon projet d’installation. Tout d’abord, ce centre de diffuse pas seulement des oeuvres, ils ont aussi leur propre librairie sur des livres à propos de l’art au niveau international. Ils ont une banque de contacts d’artistes professionnels qui peuvent aider les jeunes artistes de la relève. Mon projet serait très bien mis en valeur grâce aux caractéristiques du centre. 

Centre d’art actuel: L’Écart

Mandat de l’organisme :

L’Écart est un centre d’artistes autogéré en art actuel qui diffuse toutes les disciplines du champ élargi des arts visuels en Abitibi-Témiscamingue. Il supporte les artistes professionnels dont la démarche relève d’une pratique soutenue en art actuel. L’Écart est un lieu de résidence d’artistes, de recherche et de création.

Il gère et est propriétaire d’un édifice de 20 000 pieds carrés. Il s’inscrit comme une entreprise d’économie sociale en offrant aux artistes des services comme espaces de production, équipements spécialisés, logements et centre de documentation.

Il produit des évènements nationaux, internationaux et édite des publications. Il favorise la professionnalisation des artistes émergents et facilite les échanges entre les artistes de sa région et le milieu artistique national. Il verse des droits d’exposition (CARFAC), des honoraires professionnels, des frais de subsistance, paye le transport des artistes, des œuvres et offre une panoplie de ressources matérielles et humaines.

Il produit la Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda, un événement international en art de la performance et en interdisciplinarité.

 

Le centre de diffusion d’art l’Écart serait idéal pour la diffusion de mon projet TV Show. Tout d’abord, la mission de ce centre est de mettre en valeur les artistes de la relève.  C’est un espace de recherches et de créations. Par rapport à mon oeuvre, le mandat de ce centre correspond à la recherche que j’ai consacrée sur ce projet. D’ailleurs, ce centre est situé en Abitibi-Témiscamingue, une région proche de mes racines.